ACCUEILVOUS INSCRIRECOURS 2018/19THEOLOGIE/PASTORALE F. MOOG20 ANSBIBLIOTHEQUEANSELMEPRESSEVIDEOSPHOTOSARCHIVES
CONFERENCES 2017/18
PLAQUETTE 2017-2018
2017 FLYER CONFERENCE F. MOOG
PLAQUETTE 2016-2017
2016 FLYER CONFERENCE J.P. VESCO
PLAQUETTE 2015-2016
2016 FLYER CONFERENCE H.G. GAGEY
2015 FLYER CONFERENCE L.M. CHAUVET
PLAQUETTE 2014-2015
2014 FLYER CONFERENCE P.ROUSSEAUX
PLAQUETTE 2013-2014
2013 FLYER CONFERENCE H.LAUX
PLAQUETTE 2012-2013
2012 FLYER CONFERENCE DENNIS GIRA
PLAQUETTE 2011-2012
2011 FLYER CONFERENCE INAUGURALE
2011 FLYER COLLOQUE
2010 F. HADJADJ conférence inaugurale
Cours et enseignants 2010-2011
Plaquette 2010-2011
Conférence inaugurale 2009
Cours 2009-2010
Enseignants 2009-2010
Plaquette 2009-2010
Cours 2008-2009
Enseignants 2008-2009
FORMATION GREC BIBLIQUE
CONFERENCES 2017/18


Samedi 26 mai de 13h30 à 18h
Séance interdisciplianaire

La narrativité comme lieu théologique

Trois regards croisés

Théologie: Sylvain BRISON (ICP - IST)
Exégèse : Louis-Marie BLANCHARD (ICP)
Philosophie : Elbatrina CLAUTEAUX (ICP)

 
Comment peut-on rendre compte de l’incomparable densité de l’expérience humaine ? Les hommes en ce monde sont toujours pris dans l’expérience de leur vie et peinent à en mesurer l’épaisseur existentielle. Seul le récit permet de mettre une heureuse distance entre ce qui est vécu est ce qui est compris. L’expérience biblique est peut-être avant tout le point d’articulation de cette réalité. Au cœur de l’expérience du peuple d’Israël et de la communauté des disciples de Jésus, il y a la rencontre et la vie avec un Dieu qui se donne à nous. Le développement d’une exégèse narrative a peu à peu permis de prendre conscience de l’importance des récits dans le rapport à Dieu ; et l’émergence (encre balbutiante) d’une théologie narrative – ou de fonctions narratives en théologie – est aussi porteuse de nombreux espoirs pour dire Dieu et l’homme dans le monde de ce temps. 

Cette après-midi interdisciplinaire à l’IST veut croiser le regard des trois disciplines que sont l’exégèse biblique, la théologie et la philosophie pour dégager les ressources de la narrativité, sans doute encore trop inexploitées, pour rendre compte de manière raisonnée de la situation de l’homme dans sa relation au monde et à Dieu.


Dimanche 27 mai 2018 de 11h  à 12h30
Conférence sur Karl RAHNER 
Anne Claire BAUDIN
 


SAMEDI 20 JANVIER 2018 

16h30
Amphi de l'IST


Hans Urs von Balthasar

Ses apports spécifiques
aux questions christologiques de son temps et du nôtre


Conférence de Vincent HOLZER 

Hans Urs von Balthasar est [...] l'un des théologiens les  plus importants du XXe siècle. Son œuvre ne laisse pas d'impressionner, tant par son ampleur que par sa densité. De cette œuvre, Vincent Holzer est l'un des connaisseurs les plus qualifiés et reconnus. Il lui a déjà consacré de nombreux écrits. On ne saurait rêver meilleur guide pour entrer dans la pensée de Balthasar (cf. site des édition du Cerf)



Né en 1963, ordonné prêtre en 1989, Vincent Holzer a accompli des études de théologie à l'université de Metz, aux facultés jésuites du Centre Sèvres à Paris et à l'université Grégorienne de Rome. Docteur en théologie, il a consacré sa thèse de doctorat au différend théologique qui opposa Hans Urs von Balthasar à Karl Rahner. Celle-ci a été publiée aux Éditions du Cerf sous le titre « Le Dieu Trinité dans l'histoire. Le différend théologique Balthasar-Rahner » (coll. Cogitatio fidei n° 190, 1995). Membre correspondant de l'Académie pontificale de Théologie (Rome), Vincent Holzer est professeur à la faculté de théologie de l'institut catholique de Paris. (cf. site des éditions du Cerf) ,











 La théologie peut-elle servir à l’engagement pastoral ? »

François MOOG, ICP

14 ocotbre 2017, 17h, amphi de l'IST


Abstract 

L’action pastorale et la réflexion théologique semblent peiner à trouver un terrain d’entente, de telle sorte que l’on ne comprend pas toujours en quoi des études de théologie pourraient apporter une aide quelconque à la responsabilité pastorale. Cette difficulté est le symptôme tant d’une remise en cause de la doctrine que d’une crise de l’ensemble des pratiques de la foi dans la culture contemporaine. Il convient alors d’envisager un investissement nouveau de la théologie afin qu’elle puisse stimuler et accompagner de nouvelles manières d’être l’Eglise dans une culture et une société sécularisées, en se présentant comme service théologique de la nouvelle évangélisation. Au final, il s’agira de définir la théologie de telle sorte que l’on ne puisse pas penser la théologie sans prendre en compte l’action pastorale et que l’on ne puisse pas concevoir l’action pastorale sans investissement théologique.



François MOOG
 est Professeur à la faculté de théologie de l’Institut Catholique de Paris où il enseigne l’ecclésiologie et la théologie pratique. Après avoir dirigé l’Institut Supérieur de Pastorale Catéchétique (ISPC) pendant 7 ans, il est devenu en 2014 Doyen de la Faculté d’éducation. Après une thèse sur la participation des laïcs à l’exercice de la charge pastorale de la paroisse, il a étudié la notion de communauté en ecclésiologie et en théologie pratique (catéchèse et éducation). Afin de promouvoir la théologie pratique comme théologie fondamentale des pratiques ecclésiales, il a co-fondé le « Groupe de Santiago » qui rassemble une vingtaine de chercheurs d’Europe, d’Asie et d’Amérique latine et il est co-directeur des « Cahiers Internationaux de Théologie Pratique » (www.pastoralis.org). 



ACCUEILVOUS INSCRIRECOURS 2018/19THEOLOGIE/PASTORALE F. MOOG20 ANSBIBLIOTHEQUEANSELMEPRESSEVIDEOSPHOTOSARCHIVES